Le chiasme dans les messages publicitaires.

Non, le chiasme (prononcer kiasme) n’est pas une maladie intestinale mais une figure de style d’opposition.

Du grec khiasma, croisement, le chiasme est fondé sur une inversion : “Il faut manger pour vivre et non vivre pour manger” (Cicéron). Les rédacteurs publicitaires ont fréquemment recours à ce procédé de rhétorique qui génère des accroches et des signatures qui « sonnent » de façon agréable et parfois mémorable. Voici quelques exemples :
« Ça passe mal ? Lysopaïne et le mal passe ».
« Tunisie : le cœur de la Méditerranée. Tunisie : la Méditerranée du cœur »
« L’intelligence a besoin d’espace, l’espace a besoin d’intelligence » (Matra Espace).
« Juste assuré. Assuré juste » (Les Mutuelles Unies)

On continue en images !

France 2 info
France 2 info

 

La Croix
La Croix

 

Renault Z.E.
Renault Z.E.

 

La truite
La truite

 

Ucar assurance
Ucar assurance

 

Berlinette RS
Hommell Berlinette RS

 

Label 5
Label 5

 

Dans les exemples HSBC ci-dessous, le chiasme est produit par l’inversion des rapports texte/image.
En fait, tout est dans l’interprétation personnelle ! Ce que précise le texte « Être ouvert sur le monde, c’est comprendre les différences de points de vue. »

HSBC

HSBC

HSBC
HSBC

 

Revenez de temps en temps, d’autres exemples de chiasme viendront enrichir cet article.
Et si vous voulez en savoir plus sur d’autres figures de rhétorique (hyperbole, métaphore, métonymie, analogie, personnification…) cliquez sur ce lien  Voir les autres articles sur le thème de la rhétorique

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Share.

A propos de l’auteur

Concepteur rédacteur et enseignant en communication.     [En savoir plus]

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.