Gutenberg-vs-McLuhan

Mais pourquoi Gutenberg fait-il un bras d’honneur à Mac Luhan ?

En fait, il s’agit d’une campagne publicitaire de la presse quotidienne régionale française parue en 1975.
Une décennie plus tôt, en 1962, le sociologue et théoricien de la communication canadien Herbert Marshall Mac Luhan, annonça que nous quittions la « Galaxie de Gutenberg » pour entrer dans la « Galaxie de Marconi« . C’est-à-dire que nous passions du médium écrit aux médias électrique et électronique.
Nombreux pensèrent à tort que l’information imprimée vivait ses dernières heures, remplacée par la télévision, le cinéma, la vidéo… et plus tard l’Internet.

Dans les faits, malgré l’essor incontestable de la télévision, la presse écrite a continué à se développer. Certes, dans les années 1970-1980, les campagnes publicitaires sont devenues multimédias, mixant affichage, annonce presse, télé, cinéma et radio. Les budgets publicitaires s’en sont trouvés morcelés et la presse privée d’une partie de ses revenus.
Mais la PQR (presse quotidienne régionale) s’en est bien tirée, offrant une autre approche de l’information que les médias électroniques.
Les infos, rapides et abruptes de la télé ont en effet besoin d’être développées, étayées et mises en perspective par la presse écrite.
Voilà comment finalement, Gutenberg s’autorise à faire un bras d’honneur à Mac Luhan !

La révolution de l’imprimerie

L’ouvrage de Mac Luhan, « La Galaxie Gutenberg », explique comment l’imprimerie, ce nouveau médium inventé par Johannes Gutenberg en 1456, a façonné au fil du temps toute la société.
En effet, en inventant l’imprimerie, Gutenberg a généralisé l’alphabet et le livre.
Or ce dernier est un médium analytique qui prédispose au cartésianisme. Selon Mac Luhan, la « dictature de l’imprimé » propre à l’Occident, a donc favorisé l’émergence des nations, la révolution industrielle et la pensée mécaniste.
Dans son livre « Vie et mort de l’image », Régis Debray précise : « En promouvant dans toute l’Europe les langages vernaculaires, en nationalisant Dieu et les églises, au détriment de l’ancienne catholicité romaine, l’imprimerie a contribué à désagréger les Empires (à commencer par le Saint-Empire romain germanique) et précipité l’avènement des nationalités – et donc des guerres européennes. »

La galaxie électronique, dans laquelle nous baignons aujourd’hui, recourt quant à elle à d’autres sens : l’audio-tactile.
Quelle nouvelle dictature nous réservent les médias électroniques ?
Nous savons d’ores et déjà qu’ils creusent un fossé numérique entre Nord et Sud.

Sources
Marshall McLuhan sur Wikipédia
McLuhan, prophète des temps modernes

 

Share.

A propos de l’auteur

Concepteur rédacteur et enseignant en communication.
 

 

[En savoir plus]

Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.